Articles

Tout au long de ce mois de Janvier, je partage avec vous, 12 raisons de m’indigner dans le domaine de la beauté, du bien-être ou de la forme.

Aujourd’hui ne pas faire de sport est culpabilisant pour quiconque veut prendre soin de sa silhouette. Par contre se tenir mal assis, avachi, tassé n’est jamais pointé du doigt. Et pourtant !

Exercer ses muscles pendant une, voire deux séances hebdomadaires n’est rien à côté du temps passé debout ou assis, au bureau, en voiture, dans les transports en commun. Ainsi se tenir droit, bien assis sur ses deux fesses, au bord du siège sans se « vautrer » sur le dossier constitue un exercice intense pour les muscles profonds du tronc. Se tenir debout bien étirée comme une danseuse avec un port de cou et d’épaule mettant les formes en valeur, constitue aussi un effort pour les muscles du maintien.

Faire du sport ou de la gym et le reste du temps avoir une posture qui déforme le corps, annule les efforts du sport ou de la gym, affaiblit nos muscles et enraidit nos articulations.

 

Et pour ne pas rater le prochain post, suivez ma page Facebook

Tout au long de ce mois de Janvier, je partage avec vous, 12 raisons de m’indigner dans le domaine de la beauté, du bien-être ou de la forme.

perdre où on le souhaite

Ambro / FreeDigitalPhotos.net

Dans toutes les salles de gym on voit des femmes qui exercent un groupe de muscles en imaginant pouvoir perdre la graisse là où se situent les muscles : hélas, il n’existe aucun circuit qui aille du muscle à la graisse de la même région.

Un effort localisé galbera la région (les fesses seront plus hautes ou plus rebondies), fera une taille mieux dessinée (le ventre mieux tenu en position debout par exemple), mais la graisse sera éliminée grâce à des exercices d’endurance qui concernent et activent l’ensemble du corps (marche, natation, aquagym, aviron, etc.)

Et pour ne pas rater le prochain post, suivez ma page Facebook