Le protocole que Doreen Puglisi (Pink Ribbon Program) a développé est appliqué aux USA soit par des Physical Therapist (Kinésithérapeutes aux USA), soit par des instructeurs Pilates.

La dépense occasionnée est à la charge des patientes, aucun remboursement n’est prévu car aux USA les suites « mécaniques » du cancer du sein ne sont pas prises en charge. Doreen se bat pour faire accepter ces soins comme étant incontournables pour la qualité de vie au quotidien des milliers de femmes concernées !

En France la situation est plus favorable qu’aux USA. Un grand nombre de femmes après une opération du cancer du sein, est pris en charge par un kinésithérapeute. La condition siné qua none est que le médecin traitant ou le chirurgien pensent à prescrire les soins lorsque la patiente se plaint de douleurs du bras, de gêne dans les mouvements, de perte de ses capacités fonctionnelles pour les loisirs ou pour les gestes courants.

Le corollaire est que la patiente s’adresse à un kinésithérapeute spécifiquement formé à cette rééducation qui ne figure pas encore dans le programme officiel des études de masso-kinésithérapie !

C’est pour porter la bonne parole auprès des professionnels kinésithérapeutes que je co-anime une formation au sein de Format’Kiné, un organisme de formation continue spécifique : Pour en savoir plus, c’est ici